Ces petits édifices symbolisent bien la Provence. Le territoire d'Alleins est, en Provence, un de ceux qui en possède le plus grand nombre.

 ORATOIRE SAINT JACQUES

Il fut érigé en 1663 à la sortie du village sur la route de Sénas. Il est dédié à Saint Jacques, nom porté par deux des douze apôtres :

Saint Jacques le Majeur, fils de Zébédée et de Marie Salomé, pêcheur de profession. Apôtre évangéliste et patron de l'Espagne, ses reliques sont vénérées dans le sanctuaire de Saint-Jacques de Compostelle

Saint Jacques le Mineur ou le Juste fils de Cléophas et de Marie Jacobé. Il succède à Pierre à la tête de l'église de Jérusalem.

 

ORATOIRE SAINT ROCH

Il se trouve sur le chemin de Saint-Georges, à environ 300 mètres du village, près de la route de Lamanon.
Cet oratoire fut érigé en 1720 pour protéger le village de la peste qui sévissait alors en Provence.
Saint Roch, patron des paveurs et des carriers, se voua au soulagement des pestiférés. Lui-même fut atteint et, en compagnie de son chien, s'isola en foret jusqu'à sa guérison. Il mourut en prison, non reconnu des siens et pris pour un espion.

ORATOIRE SAINTE ANNE

Il est érigé près du Bastidon et veille sur les complexes sportifs et culturels.
De construction massive, dont la base semble enterrée dans le sol, il est surmonté d'une croix ancienne en fer forgé. Il honore Sainte Anne, épouse de Joachim et mère de la Vierge. Sainte Anne est la patronne des mères, des veuves, des mineurs, des brodeuses, des tourneurs...

 

 NICHE SAINT PAUL

Ici le saint est représenté en pied par une statue située en hauteur dans une grande niche plein cintre creusée sur la façade du Moulin Saint Paul.
Saint Paul, après avoir poursuivi et martyrisé les chrétiens, se fait baptiser et, à la suite d'une retraite dans le désert, rejoint les apôtres à Jérusalem.

 

 ORATOIRE SAINT GEORGES

Il est situé à un kilomètre du village, au carrefour d'un chemin et de la route de Lamanon.
L'oratoire d'origine a été détruit par un chauffard ivre. il fut reconstruit en 1985 et se présente sous la forme de deux colonnes revêtues de céramiques et reliées par un ouvrage en ferronnerie représentant Saint-Georges terrassant le dragon.
Saint-Georges de Lydda fut martyr sous Dioclétien en 303. La légende en fait un officier, prince de Cappadoce, qui tue le Dragon de Lybie à qui une princesse va être sacrifiée.

ORATOIRE DE LA VIERGE

Il fut construit en 1960 dans le mur de séparation lors de l'agrandissement du cimetière local. Cet oratoire avec socle en pierres de taille et niche en pierre plate est voué au culte de la Vierge Marie qui se développa à partir du IVe siècle.
La réflexion religieuse à son sujet aboutit à deux thèses principales : celle de l'Immaculée conception de Marie, acceptée par le concile de Bâle (1431) érigée en dogme par Pie IX (1854), celle de son Assomption, érigée en Dogme par Pie XII (1950).

ORATOIRE SAINT PIERRE

Il se trouve en bordure du chemin allant au cimetière, en contrebas de la route.
Saint-Pierre est le patron d'Alleins, on venait en procession à cet oratoire pour la fête locale de Saint-Pierre-es-Liens.
Pierre occupait la première place parmi les apôtres et prit souvent la parole en leur nom. il se nommait Simon jusqu'à ce que Jésus le surnomme Kephas, qui signifie rocher, et dont nous avons fait Pierre.

 

ORATOIRE DE SAINT FRANÇOIS D'ASSISE

Il est situé en bordure de la route du moulin Saint-Paul, tout près du village. Il est constitué d'une belle niche en pierre de taille portant la date 1868 et l'inscription "Saint-François d'Assise priez pour nous".
Saint François faisait partie de la jeunesse dorée d'Assise et menait joyeuse vie. A la suite d'une maladie, il aspire à une vie plus élevée ; il se voue alors à la dévotion. On le voit visiter les pauvres et les lépreux. Il renonce au monde.

Il crée l'ordre monastique des Franciscains en 1209 et celui des Clarisses en 1212.
C'est lui qui, le premier, a fait reconstituer avec les santons, la crèche de Bethléem.