Au sommet de la colline, dominant le Deffend, "Tour est Vieille" (ancien poste de surveillance de la route "Marseille - Hambourg" dit "Chemin des Marseillais") surveille toujours le passage dans la vallée. On peut y voir de profondes traces de chars.

Le soubassement date de l'époque carolingienne, la tour a été rehaussée par le seigneur Renaud d'Allein au début du XVIe siècle.

On peut encore trouver sur le territoire de la commune des bories dont une, au coeur de la forêt, est restée dans un état remarquable.

Celle de droite, daterait du néolithique. La plus récente, du XVIe siècle, servait de cache pour les denrées rares taxées par le pouvoir (tabac, sel, allumettes...).

Au hasard de votre promenade, vos pas vous conduiront peut-être sur le site remarquable de ce puits dont la margelle, d'un diamètre d'environ 120 cm, a été taillée d'une seule pièce dans un bloc de rocher.

 

Point de passage obligé de votre promenade les quelques ruines, non encore pillées, de la chapelle Saint-Georges. Selon la coutume, ces petites chapelles ont été, pour la plupart, construites sur des ruines d'anciens temples païens afin de faire complètement disparaître ces anciennes croyances.

Nous terminerons enfin notre promenade par le site de la bastide des Suffren à Rousset. Une page spéciale sur ce site néolithique est en cours de préparation et sera prochainement mise sur le web

NB : les commentaires relatifs à cette page ont été rédigés à partir de discussions avec les anciens du village.